Histoire de l’Unimog

En 1946, l’Unimog est né. Pour être exact c’est le mercredi 9 octobre 1946 que le prototype 1 de l’Unimog a terminé ses essais de conduite en situation réelle. L’histoire de l’Unimog Mercedes Benz commence donc dans l’obscurité de l’après-guerre allemand et ses performances sont axées sur la satisfaction des besoins d’un pays affamé. Un modèle léger (3 500 kg), de petites dimensions et des performances tout-terrain prêtes à affronter toutes les situations.

Histoire de la création de l’Unimog

premier-unimogVous remarquerez que ce premier modèle n’était pas définitif, il n’a pas de capot et a été chargé de bois pour évaluer son potentiel. Néanmoins, le test a été un succès.

Depuis octobre 1944, l’ingénieur Albert Friedrich développe chez Daimler-Benz AG un concept de véhicule agricole qui permet d’accéder aux coins les plus inhospitaliers pour améliorer la productivité des champs en ces temps difficiles. Les pénuries alimentaires font des ravages dans la population, et l’Unimog peut aider à soulager la détresse du pays.

Avant de rejoindre Unimog, Albert Friedrich était responsable du développement des moteurs d’avions chez Daimler-Benz AG.

En juin de l’année précédente, à la fin de la guerre, Friedrich est arrivé à Untertürkheim, à Stuttgart, pour aider à la reconstruction de Daimler-Benz AG et, en même temps, pour travailler sur son idée d’un véhicule agricole à moteur. Les plans s’inscrivaient dans le cadre d’un vieux projet Daimler-Benz sur un véhicule à quatre roues motrices datant de 1942.

  • Le 4 août 1945, un ingénieur de l’équipe Friedrich a préparé le premier projet pour examen immédiat.
  • Le 7 septembre, les ébauches de l’Unimog ont été présentées à la direction de l’entreprise, qui n’a pas montré beaucoup d’intérêt pour le véhicule à moteur agricole.
  • Dès le 9 octobre 1945, l’Unimog a été présenté à la Commission de contrôle de la production (autorité militaire américaine opérant dans cette région de l’Allemagne).

Ce modèle simple était considéré comme un camion en raison de sa structure : une cabine double cabriolet et une caisse à plate-forme à l’arrière. Doté d’un moteur à essence de 25 ch et d’une boîte de vitesses à 6 rapports. Ce véhicule tout terrainavait un objectif clair : assurer l’alimentation du peuple allemand. Son créateur, Albert Friedrich, a dessiné ses plans face au défi de créer un camion utile pour l’agriculture et robuste avec seulement un poids maximum de charge d’environ quatre tonnes.

De son esprit émergea un camion léger de moins de quatre mètres de long, à quatre roues motrices et avec des freins différentiels sur les deux essieux. Tout cela, ainsi que les espaces pour les prises de force hydrauliques, offraient un multitalent capable de transporter n’importe quoi, de remorquer d’autres plates-formes, de labourer et de travailler dans les champs, entre autres choses. Et il s’est avéré que c’était un vrai multitalent. Un tracteur prêt pour tout le monde, le camion-citerne des pompiers et l’outil parfait pour les transporteurs.

Nouveau chef de projet pour l’Unimog

Le 2 janvier 1946, Albert Friedrich cède la direction du projet à Heinrich Rößler. En quelques semaines, le projet a été complètement retravaillé, intégrant des innovations techniques cruciales pour le succès de l’Unimog.

Le moteur et la boîte de vitesses étaient positionnés directement à droite de l’axe longitudinal du véhicule. De cette façon, les barres de torsion protégeant l’arbre de transmission pourraient former un angle droit avec les essieux, et par conséquent seulement quatre points de connexion au châssis seraient nécessaires.

Entre janvier et juin, la définition technique de ce que l’on appelle l’UNIversal MOtor Gerät (ce qui veut dire machine motorisée polyvalente) ou UNIMOG a été achevée.

Caractéristiques techniques de l’époque

  • Il atteint 50 km/h, soit le double de la vitesse d’un tracteur agricole conventionnel ;
  • toutes ses roues sont motrices et il a un blocage de différentiel sur les essieux avant et arrière ;
  • les freins agissent également sur les deux essieux ;
  • la conception de son châssis le rapproche des voitures et camions modernes.

De plus, sa cabine est couverte et équipée de sièges rembourrés pour deux personnes ; elle dispose d’un compartiment de chargement situé sur l’essieu arrière, ce qui lui permet de charger jusqu’à une tonne de toutes sortes de matériaux, bois, céréales… ; sa répartition du poids, 2/3 sur l’essieu avant et 1/3 sur l’essieu arrière, la rend stable même chargée au maximum ; et elle est équipée de crochets sur les côtés, l’avant et l’arrière, utiles pour compléter leur travail en autant d’éléments supplémentaires nécessaires.

Et le nom Unimog apparu

Hans Zabel de Gaggenau, un ingénieur qui fait partie du projet depuis le début, a nommé le véhicule. L’Unimog a été conçu pour l’agriculture, mais il sera bientôt équipé d’un grand nombre d’accessoires et pourra alors développer tout son potentiel.

Nous étions en octobre 1946 et l’Unimog est né, bien qu’il reste encore du temps avant qu’il puisse atteindre tout son potentiel sur son marché.

L’évolution de l’Unimog

Les progrès techniques permettant d’améliorer l’Unimog, ce véhicule pourrait contribuer à l’amélioration de la société dans de nombreux autres domaines, de la lutte contre l’incendie à l’exploration terrestre, du monde des transports au remorquage d’autres véhicules.

Au milieu des années 50, la production de l’Unimog s’est accrue avec des versions où la plus grande distance entre les essieux augmentait sa capacité de charge, mais c’est dans le domaine mécanique que l’Unimog a le plus progressé. Avec suspensions à ressorts hélicoïdaux, transmission haute résistance à 24 vitesses, traction 4×4 mais avec toujours avec un moteur essence. A l’époque, l’Unimog S404 offrait déjà 82 ch et dans les 70 ch, 110 ch avec un bloc de 2,8 litres. Il est à noter que pour les temps de fonctionnement, les deux moteurs avaient une poussée remarquable compte tenu des dimensions et du poids du modèle.

L’arrivée du diesel

Dans les années 60, en 1963 pour être exact, le modèle S406 arrive avec son moteur diesel. Ce moteur avait un couple plus élevé, ce qui en faisait le véhicule auxiliaire pour les manœuvres dans les combinaisons ferroviaires, de l’autre côté de l’Unimog.

Toujours le roi

Au fil du temps, l’Unimog s’est développé avec la plus grande série d’Unimog disponible est l’U 530, un 4X4 d’un poids total pouvant atteindre 16,5 tonnes et 299 ch. Autrefois, il y avait des modèles à trois essieux et à traction 6X6, aujourd’hui les versions tout-terrain extrêmement lourdes de Mercedes Benz font partie de la gamme Zetros, qui est une sorte d’Unimog XXL. Ces modèles sont utilisés, par exemple, comme camion d’incendie rural lourd avec une traction 6X6 et un poids total de 25 tonnes.

Ses fonctions sont infinies et il semble avoir encore beaucoup à dire. Pour l’instant, c’est devenu un camping-car tout-terrain sans limites, comme le fait Unicat, en participant au Championnat d’Europe Truck Trial, où ils sont les rois des catégories les plus légères, mais sans oublier sa facette chasse-neige ou camion de secours.

Les autres évolutions majeures de ce camion tout-terrain ont été :

  • le U 216, 156 ch, le plus grand de la famille,
  • le U 404,
  • le U 406,
  • le U 411,
  • le U 416,
  • le U 421,
  • le U 530 dont le moteur, toujours conforme à la norme Euro 6, offrait 299 ch de puissance maximale : l’U 530 à usage agricole est utilisé pour former des combinaisons routières jusqu’à 40 tonnes qui peuvent, par exemple, charger des betteraves ou des pommes de terre dans les champs boueux près de la machine de récolte elle-même.

Unimog, le tout terrain fierté de la marque à l’étoile

Peu de véhicules peuvent montrer leur étoile avec autant de fierté, de passé et de visages. Le concept de l’Unimog s’est développé tant au niveau de la mécanique que des modes d’utilisation, transformant le modèle en un véhicule tout-terrain aux limites insoupçonnées.

L’Unimog est un véhicule professionnel ou de loisirs. Pour certains il est devenu une véritable passion tant il est exceptionnel. contactez-nous pour toute demande à propos de l’Unimog, le Garage Lambert est le distributeur officiel en Belgique.








Si vous souhaitez nous contacter immédiatement

Notre numéro d’appel

+32 81 559510

unimog